Rasiner... Rasiner... Euh, tu sais ce que ça veut dire toi?

Depuis que je suis petite, j'ai appris à rasiner.

Mais si, vous savez, quand vous prenez une cuillère en bois pour finir jusqu'à la dernière goutte de chocolat dans le plat à gâteau, ou quand avec votre petite cuillère vous finissez ce yaourt, et le pot en est tellement bien rasiné qu'on dirait qu'il est propre...

Je ne sais pas d'où vient ce mot, encore moins s'il existe vraiment, je soupçonne de l'argot flamand/nordique, car ce mot, c'est ma grand mère qui me l'a appris.

Et je ne conçoit pas un blog culinaire sans parler de ma grand mère, ni sans évoquer ce verbe si parlant pour moi: rasiner.

Exemple concret: Maud rasine très bien, à la cuillère, avec du pain, une fourchette, au doigt, la langue, rien ne lui résiste. Florian rasine n'importe comment et en laisse plein, mais Leeloo est ravie... :p

dimanche 24 août 2008

Tiramisu au Rhum de Bundaberg

Grâce à ma maman qui m'a envoyé sa recette par e-mail, j'ai pu faire un Tiramisu.
J'adore ce gâteau, parce qu'en plus d'être (très) bon, il ne nécessite aucune cuisson. Même si il faut patienter idéalement une nuit au moins avant de le déguster...

Ingrédients:
-250g de Mascarpone
-3 oeufs bien frais car ils ne seront pas cuits
-100g de sucre
-des biscuits à la cuillère, ou boudoirs, ou équivalent
-du cacao amer (pas du chocolat en poudre quoi...)
-du café très fort
-une cuillérée d'alcool, ici Rhum de Bundaberg

Préparation:

Tout d'abord, et pour être tranquille, séparez le jaune du blanc d'oeuf, et mettez les blanc dans un récipient au frigo.


Préparez ensuite un café très fort.
N'ayant pas de cafetière, j'ai fait ça avec de l'instantané, ça va très bien.
Faites en un bol, ça va servir à tremper les biscuits.






Trempez donc les biscuits dans votre café. Rapidement, sinon ça tombe en bouillie.
Placez les le plus serré possible dans votre plat.







Mélangez jaune d'oeuf, sucre, mascarpone et alcool (une seule cuillère on a dit...)pour obtenir [...]








[...] un truc comme ça...









Il est maintenant temps de monter vos blancs en neige.

Si vous avez un fouet électrique, je vous déteste envie.
Sinon, armez-vous de patience. Nul besoin de battre comme un(e) taré(e), une constance et une bonne huile de coude suffisent.

Moi, aujourd'hui, j'ai mal au bras. :D



Une fois les blancs montés, mélangez-les DELICATEMENT à la première préparation.








Dès que c'est fait, étalez sur votre socle de boudoirs caféinés.

En gros, ça doit avoir l'air de ça:


Réservez maintenant votre Tiramisu TEL QUEL au frigo.
Ca lui fera du bien de se les cailler un peu, il n'en sera que plus ferme et plus goutu. :p


Ca, c'est la tête du saladier une fois qu'on l'a vidé.

...


Et rasiné. ;)








Yummy!!!





Avant de servir, saupoudrer de cacao le plus uniformément possible.
C'est pas évident, l'idéal est de s'aider d'un chinois. Je parle bien sûr de l'ustensile de cuisine...










Normalement, quelques dizaines de minutes plus tard, votre Tiramisu devrait ressembler à ça...









Buon' apetito!*




* Ouais, je sais, y'a ptet des fautes d'orthographe, mais mon dernier cours d'Italien remonte à 5ans, alors j'ai des excuses.
Et puis de toute façon je coupe mes spaghetti, alors... :p

1 commentaire:

fanny a dit…

bien battre les jaunes et le sucre, jusqu'à ce qu'ils blanchissent, avant de rajouter le mascarpone et l'alcool.